Histoire du grain

(3ème étage)

 

L'histoire du grain, c'est l'histoire de l'agriculture, étroitement liée à l'histoire de l'humanité.

L'homme apparait sur la terre au début de l'ère quaternaire. Il est nomade, pratique la chasse et la cueillette des fruits et des baies sauvages pour assurer sa nourriture. Le nomadisme fait place progressivement à la sédentarité, et permet la culture des céréales.

La mouture du grain et la panification ont évolué parallèlement à l'agriculture, bénéficiant des progrès techniques et des goûts des consommateurs de pain.

Notre présentation invite à vivre les étapes essentielles de ce long développement.

Au même étage une authentique chambre à grains est reconstituée.

Agriculture

(2ème étage)

 

La visite commence au coeur du musée par deux audiovisuels au choix qui retracent l'histoire du blé au pain, sur trois écrans.

Sur tout l'étage, présentation d'outils et de machines de labourage, semailles, moissons, battage, triage, vannage, stockage du grain.


Le grain, cette fabuleuse aventure

 

Spectacle pour adultes (fr-all-angl)

Récitant : Jean-François Panet
Conception : Bataillard Graphic Design SA
Réalisation : Multivision

Au coeur du musée, ce diaporama retrace la captivante histoire du blé au pain, par des images de tous âges et le texte d’Emile Gardaz.
De l’engrain des anciens Sumériens aux sélections céréalières d’aujourd’hui, des premières houes aux charrues tractées et mécanisées, de la faucille aux moissonneuses-batteuses ...

Durant le spectacle un jeu de projecteurs met en évidence l’outillage exposé : araires, charrues, herses, semoirs, rouleaux...

Projection : 25 minutes.


Ti'Grain, va ton chemin !

 

Spectacle pour enfants (fr)

Texte : Patrick Charles
Comédiens : Lolita, Lorenz Poffet et Laurent-Joël Bernhard
Musique : Christine Nygeller
Illustrations : Marianne Bataillard
Réalisation : Herbert Laesslé

Nicolas et son grand-père se promènent dans la campagne. Pour son goûter, Nicolas mange une tartine... lorsqu'il perçoit d'étranges petits cris sous la confiture... Voici l'histoire de la rencontre avec un petit grain de blé que seuls les enfants peuvent entendre... et certains grands-pères ! Ti'Grain va leur raconter les péripéties du grain de blé depuis le jour où il est mis en terre pour germer, jusqu'au jour où il sera transformé en tartine...

Projection : 18 minutes.

Meunerie

(1er étage)

 

Bons grains et fines farines...

Dans le secteur meunerie, il est possible d'actionner l’antique pierre à moudre et d'assister à des démonstrations de mouture sur écran vidéo.

Il y est présenté l’évolution de la mouture du grain depuis la meule de pierre primitive, les moulins hydrauliques d’antan jusqu’à la minoterie moderne.

Diverses maquettes animées permettent de découvrir les forces motrices utilisées pour l’entraînement des moulins de jadis, et des schémas lumineux dévoilent les secrets de la meunerie moderne.

Boulangerie

(rez-de-chaussée)

 

La visite se termine par une présentation consacrée à la boulangerie d'autrefois, attenante à la boulangerie artisanale en activité quotidiennement à la Maison du Blé et du Pain.

Une maquette animée montre les différentes étapes de la panification et les éléments nécessaires à la confection d'un pain de 1kg sont exposés concrètement.

Collection de fers à bricelets, pétrin mécanique à bras, diviseuse mécanique et batteur de pâtisserie sont autant de témoins des gestes ancestraux du boulanger-pâtissier.

Exposition temporaire


du 26 octobre 2017 au 15 avril 2018

 

Les journaux vaudois en 1937

Collection Emile Favre
En collaboration avec la Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne

ECHALLENS

Un incroyable panorama de la presse vaudoise il y a 80 ans

Une collection quasiment complète d'exemplaires de journaux vaudois datant de 1937 sera présentée par l'éditeur et collectionneur Emile Favre à la Maison du blé et du pain d'Echallens du 27 octobre prochain au 15 avril 2018.

Il y a précisément 80 ans, une main inconnue collectait consciencieusement tous les exemplaires de journaux vaudois évoquant l'inauguration de la grande salle du château d'Echallens et la présentation pour l'occasion de la pièce Aliénor de René Morax. Vingt-deux exemplaires en tout, soigneusement pliés, empilés puis ficelés avec un exemplaire du programme de la fête.

Quarante ans plus tard, la précieuse pile de journaux est en vente chez le brocanteur challensois appelé «Père Gallay». Et elle tape dans l'œil d'Emile Favre, typographe de métier et déjà passionné d'impressions en tous genres. «En réalité, au moment de l'achat, c'est surtout le livret de fête avec toutes ses publicités locales que j'avais repéré», avoue ce dernier, qui n'était à l'époque pas encore éditeur des journaux L'Echo du Gros-de-Vaud et Clin d'oeil.

Les journaux restèrent donc cachés dans leur pile quarante années supplémentaires. Jusqu'à ce qu'Emile Favre fasse de l'ordre dans ses archives il y a quelques mois et redécouvre son trésor. «En regardant de plus près ce que contenait cette pile, j'ai découvert tous ces titres témoins du passé de la presse vaudoise». Pour quelqu'un travaillant depuis cinquante années dans le domaine, l'émotion a été aussi forte que l'envie immédiate de partager sa découverte avec le plus grand nombre.

Grâce à un travail de recherche complémentaire effectué par Maria Favre et transmis à la Bibliothèque cantonale et universitaire, 17 copies supplémentaires de journaux d'époque viennent compléter la «collection Aliénor» pour offrir un panorama quasiment complet de la très diversifiée presse vaudoise en 1937. L'exposition contient aussi des vitrines thématiques, comme par exemple celle consacrée aux titres disparus ces dernières années.

Comportant de nombreux titres disparus ou fusionnés, tous témoins du passé, cette collection insolite est présentée à la Maison du Blé et du Pain sous forme d'une exposition temporaire intitulée «Les journaux vaudois en 1937».

Jeunes visiteurs

 

Les jeunes visiteurs sont particulièrement bienvenus à la Maison du Blé et du Pain, qu'ils y viennent en famille ou accompagnés de leur enseignant.

Ils peuvent y découvrir tout ce qui concerne le blé, des semailles aux moissons et apprendre à connaître les différentes céréales.

Accompagnés de Ti'Grain, ils partent à la découverte du musée tout en parcourant un circuit didactique et ludique.

S'ils le souhaitent, et sur réservation, ils peuvent façonner, avec l'aide des boulangers, leur propre tresse.

Des animations ponctuelles pour enfants sont organisées tout au long de l'année, et des ateliers suivent le rythme des saisons.


Activité «tresses»

 

Sur réservation, il est possible d'apprendre à façonner une tresse avec nos boulangers.

Les boulangers travaillent en public tous les jours ouvrables de 8h30 à 14h30. Ils préparent la pâte avant l'arrivée des visiteurs (enfants ou adultes) pour que celle-ci repose. Le temps de fermentation est important et doit être respecté pour la réussite de la tresse.

Programme de l'activité :

  • Les boulangers vous accueillent et vous distribuent des étiquettes (pour reconnaître la tresse)
  • Après la démonstration du boulanger, vous faîtes votre propre tresse
  • Le boulanger répond à toutes les questions et commente les différentes étapes de son travail
  • Vous visitez le musée pendant la fermentation et la cuisson des tresses
  • A la fin de la visite, vous récupérez votre produit prêt à être savouré

Boucle simple : Fr. 4.-   Tresse de 400gr : Fr. 7.-

Dossier pour préparer la visite

 

Le chemin de Ti'Grain une histoire socio-culturelle, édité par le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC)

Il comprend:

  • Les infos pratiques
  • L'histoire du pain
  • Les étapes de la visite avec la mascotte Ti'Grain
  • Le questionnaire de l'élève en 20 étapes
  • Prolonger la réflexion, travail de classe
  • Mettre la main à la pâte

A télécharger ici


Costume Vaudois

(1er étage)

 

Depuis longtemps, les membres de l’Association cantonale du Costume vaudois (ACCV) souhaitaient avoir leur maison. Après avoir patiemment thésaurisé durant de longues années, ils durent se rendre à l’évidence : de leur maison, ils n’avaient que le toit ! Aussi, lors de la création de la Maison du Blé et du Pain – après avoir notamment envisagé de s’installer dans les anciennes prisons de Moudon, la villa Eiffel à Vevey ou les combles du Château d’Echallens – ils saisirent l’occasion de présenter leurs costumes traditionnels au premier étage du musée challensois.

Commence alors une grande aventure, avec des mannequins créés par Gerry Embleton, jusqu’à l’inauguration du musée, qui scella définitivement l’étroite collaboration entre la Maison du Blé et du Pain et le costume vaudois.

Aujourd’hui, on trouve à Echallens tous les costumes vaudois masculins et féminins de tout le canton, tels qu’ils se portent et doivent se porter pour avoir valeur de référence.

Collections

 

Dès 1983, lors de l'émission de télévision " Place du Marché ", un appel public fut lancé afin de rassembler des objets et de réunir une collection relative au blé, à la farine, et au pain. Spontanément, près de 200 objets furent alors confiés à la Maison du Blé et du Pain. Une collection prenait corps peu à peu, constituée à 90 % de dons...

Aujourd'hui, ces collections se sont considérablement enrichies, et plus de 1400 objets sont soigneusement inventoriés dans une base de donnée informatique illustrée.

Ce travail a été entièrement réalisé par des collaborateurs bénévoles.

Les objets qui ne sont pas exposés sont conservés dans un dépôt ainsi qu'au sous-sol du musée.

Bibliothèque

 

Une collection d'ouvrages de référence a été patiemment constituée.

Cette bibliothèque conserve un grand nombre documents anciens et modernes concernant les thèmes de l'agriculture, de la meunerie et de la boulangerie-pâtisserie.

Ces ouvrages peuvent être consultés sur place (pas de prêt), sur demande préalable, et constituent un centre de documentation précieux pour les étudiants et toutes personnes s'intéressant aux diverses étapes qui permettent la transformation du grain au pain.

Les Fêtes du Blé et du Pain à Echallens

1978

Textes : Charles Apothéloz
Décors : Jean Monod
Musique : Gérald Gorgerat
Chorégraphie : Annelise Cavin

1998

Textes : Emile Gardaz
Musique : Patrick Bron
Mise en scène : Gérard Demierre
 

2008 Grain de Folie

Texte : Bernard Ducarroz
Musique : Pierre Huwiler
Mise en scène : Benoît Roche
Direction artistique : Blaise Héritier

2018

Prochain rendez-vous !
echallens2018.ch